10.3.07

Reality. That's All.


SHAME OF REALITY
ILS EXISTENT


Ne pas pleurer. Ne pas hurler. Ne pas s'évanouir. Dure mission devant, ça.


Le problème. Une tenue entière. Et surtout d'horribles bottes-presque-santiags brodées en trous et parsemées de strass, à bout extra-pointu [cette photo a bien été prise en 2007]. Mauvais matching avec un collant dentelé. Mauvais matching des motifs [rayé+dentelé]. Mauvais matching des tissus. Coupe de la robe.


La solution. Un legging [et non un collant] dentelé, d'accord. Un pull de coton stretch gris perlé. Mais, par pitié, bout rond, ou semi-pointu. Mi-boots de préférence, noires, talon en bois rayé brun si bout rond. Voire salomées à double lanières. Jeter cette robe très [très, très] loin, et la remplacer par une mini-robe de coton noir à penches ventrales de coupe ample ou bustier. Rajouter éventuellement un sac que l'on préfèrera argenté ou doré pour pimenter la very-parisian-tenue : fetch, noire, sophistiquée.



6 commentaires:

Anonyme a dit…

ooo je te trouve dur, jaime beaucoup ses chaussures !

Xtel a dit…

Bon travail Y. et M. faites attention à ne pas vous faire mal aux yeux avec tout ce mauvais gout. En plus,cette meuf, elle les accumule!!

Anonyme a dit…

ohlala c cho

Anonyme a dit…

Ewww!!!! Tu oses suggérer des leggings???? Franchement, le remède est pire que le malaise...

Avec une salopette-jupe en jeans, le minimalisme est de rigueur, absence de collants est de mise... Ce n'est pas une question de mode, c'est une question de style...

Anonyme a dit…

raaah ouais là c'est grave ! y'a rien de potable, non, non

gih a dit…

I also like that boots. so great.